Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Top articles

  • Propos sur le bonheur - Alain - Bucéphale

    24 juin 2010

    Lorsqu'un petit enfant crie et ne veut pas être consolé, la nourrice fait souvent les plus ingénieuses suppositions concernant ce jeune caractère et ce qui lui plaît et déplaît ; appelant même l'hérédité au secours, elle reconnaît déjà le père dans le...

  • Extrait de Critique de la faculté de juger - Kant - Le génie et l'art

    12 mars 2010

    Le génie est le talent (don naturel), qui donne les règles à l’art. Puisque le talent, comme faculté productive innée de l’artiste, appartient lui-même à la nature, on pourrait s’exprimer ainsi : le génie est à la disposition innée de l’esprit (ingenium)...

  • Quand la mélancolie use de la joie

    02 août 2014 ( #CHRONIQUES PHILOSOPHIQUES )

    La mélancolie est une eau qui jamais ne cesse de couler et ainsi emporte l'être jusqu'à l'inonder de tristesse. Comme l'angoisse, elle n'a pas d'objet. Comme l'eau, elle est insaisissable. On peut certes joindre les mains pour la contenir et l'observer,...

  • Le progrès et l'oubli contre la mort

    13 juillet 2014 ( #CHRONIQUES PHILOSOPHIQUES )

    Que de pensées visant à se consoler de la mort qui nous guette. Un ciel nous attend, ou bien n'étant plus, la mort ne nous concerne pas. D'autres diront que mourir, c'est retourner d'où l'on vient ; la mort comme une naissance inversée. Que de pensées...

  • Le présent échappe au corps

    11 juillet 2014 ( #CHRONIQUES PHILOSOPHIQUES )

    Profiter de l'instant présent : belle vue de l'esprit ! Le corps, quant à lui, n'a que faire de ce conseil que l'on présente comme une parole de sagesse, mais qui semble être aujourd'hui bien plus une injonction consumériste. Pour consommer, il faut être...

  • Sur un chemin...

    09 juillet 2014 ( #CHRONIQUES PHILOSOPHIQUES )

    Que de hasard sur un chemin et de nécessité sur la route. Cheminant, je me perds volontiers sans volonté. Aucune fin ne se cache derrière un bosquet, ni finalité sur une voie sinueuse. Les cailloux qui peuplent un chemin n'indiquent nulle direction sauf...

  • La différence entre un corps vivant et un corps mort - Commentaire et étude à propos de Descartes sur Les passions de l'âme

    02 février 2012 ( #ETUDES DE TEXTES )

    Art.6. Quelle différence il y a entre un corps vivant et un corps mort. Afin que nous évitions cette erreur, considérons que la mort n’arrive jamais par la faute de l’âme, mais seulement parce que quelqu’une des principales parties du corps se corrompt...

  • La beauté comme une dépossession de soi

    06 septembre 2011 ( #CHRONIQUES PHILOSOPHIQUES )

    Juger que la chose est belle n’est pas la connaître. Le goût n’a rien à voir avec la connaissance. Il en dit moins sur l’objet qu’il vise que sur le sujet qui le ressent. On apprend bien plus profondément à connaître quelqu’un en fonction de son goût...

  • La mort est une condition pour être vivant

    02 septembre 2011 ( #ANALYSES PHILOSOPHIQUES )

    La mort est un horizon qui appelle la philosophie, comme la religion. Ce n’est pas pour autant qu’une réflexion sur notre condition de mortel, sur notre finitude, soit systématiquement d’une portée philosophique. Il ne suffit pas de parler de la mort...

  • Etude commentée et détaillée de Les principes de philosophie, essai de Descartes - Partie I

    25 janvier 2012 ( #ETUDES DE TEXTES )

    En 1644, Descartes publie Les principes de philosophie. Il s’agit d’une œuvre de synthèse, en référence aux précédents ouvrages écrits par le philosophe (Méditations métaphysiques ; Discours de la méthode). L’étude qui suit vise à détailler et commenter...

  • A une passante - Un poème de Baudelaire commenté

    20 avril 2012 ( #ANALYSES POETIQUES )

    Elle est passée, et rien ne se passa, si ce n’est son apparition dont la majesté fût d’autant plus remarquable que la rue qui l’accueillait était hurlante, comme monstrueuse. Une femme passa et c’était elle, l’amour idéal, dont l’indifférence signale...

  • La poésie pour sauver la langue de l'assèchement...ou quand Rousseau envisage les passions comme fondement de la parole

    29 juillet 2011 ( #CHRONIQUES POETIQUES )

    Le geste suffit à l’action pour que celle-ci se réalise. Mais s’agissant de la passion, il faut plus, c’est-à-dire la parole. L’action en effet est affaire d’extériorité ; elle se situe dans un rapport entre sujet et objet. La passion par contre est invisible...

  • La complainte d'une défunte

    03 août 2012 ( #CHRONIQUES POETIQUES )

    Emmène-moi Où je ne suis plus absente, Là, où chaque seconde assassine la précédente, Sans émoi. Accorde-moi ce voyage au passé, C’est promis, je laisse l’avenir aux braves Ils ont une vie pour passer, Je ne leur ferai pas entrave. Je rêve seulement de...

  • Léthargie

    03 août 2012 ( #CHRONIQUES POETIQUES )

    Il est un voyage Où nulle distance ne s’épuise, Laissant le chemin à sa guise, Oublieux de tout bagage. Ce voyage, il échappe aux parfums de la terre, A l’écume maquillant le rivage De quelques étoiles et coquillages, A tous ces chants brisant le silence...

  • Sans parole

    28 janvier 2012 ( #CHRONIQUES POETIQUES )

    Le monde est comme l’écho Hurlez-lui à la face, La plainte vous revient lasse D’indifférence au sanglot. Il n’y a que moi, rien que moi Et quelques lois, pour savoir quoi, Savoir que faire de mes doigts, Savoir dire il était une fois. La terre peut offrir...

  • D'un pas lent

    21 juin 2011 ( #CHRONIQUES POETIQUES )

    Nous avançons, nous avançons pour donner sens A ce tout donné pour un jour être pris Cet intermède que l’on nomme existence S’épargnant ainsi le sommeil des bruits Cet élan qui nous incombe Pas moyen de le remiser dans quelques combles Voilà bien qui...

  • Ombre

    24 mars 2011 ( #CHRONIQUES POETIQUES )

    Je suis l’ombre, ton alliée Avec moi sais-tu te cacher De celui qui longtemps fût roi Mais déchu aujourd’hui, tombé sous les lois Je suis l’ombre, ton secours Qui autorise le repos, Une échappée à la brillance du jour, Une pause dans ce rythme des idiots...

  • Une vague d'emprise

    03 janvier 2011 ( #CHRONIQUES POETIQUES )

    Ce jour-là, il pleuvait. Nous étions tous réunis sans le vouloir. Il est des circonstances qui vous obligent et aucun de nous n'avait outrepassé cette obligation. Voilà bien longtemps que nous ne nous étions pas retrouvés tous ensembles, même endroit,...

  • Ni Dieu ni maître

    07 novembre 2010 ( #CHRONIQUES POETIQUES )

    Un premier cri et l'on meurt déjà Quelque part, ici, ou là-bas Maintenant, avant, plus tard, Trois temps, trois lieux, sans fard Ou alors un petit peu s'il est trop tard Même les images s'en mêlent Une fois qu'elle s'essayent à se faire la belle Et puis...

  • Avec Socrate, le mal n'existe pas, seulement ce qui est mauvais...ou nul n'est méchant volontairement

    04 octobre 2011 ( #ANALYSES PHILOSOPHIQUES )

    Déclarer que « nul n’est méchant volontairement », ce que fît Socrate d’après Platon, c’est considérer qu’il y a une rupture entre le mal et la volonté. Autrement dit, la volonté ne veut pas le mal. Si la méchanceté se fait jour, c’est parce qu’on veut...

  • Rien n'est écrit parce que le monde ne décide pas

    21 septembre 2011 ( #CHRONIQUES PHILOSOPHIQUES )

    Il est des décisions plus importantes que d’autres, des choix originaires comme le disait Sartre. Ce qui fait cette importance sont les conséquences qu’elles induisent, c’est-à-dire les effets dont ces décisions sont la cause et qui modifient sensiblement...

  • L'intelligence est un leurre

    28 juillet 2014 ( #CHRONIQUES PHILOSOPHIQUES )

    Quiconque affirme ostensiblement son intelligence fait preuve d'une grande bêtise en condamnant avec son attitude manifeste, la qualité qu'il revendique. La forme importe autant que le fond à propos de l'intelligence, et la discrétion est de mise la concernant....

  • Les mouvements du corps contre la peur

    27 juillet 2014 ( #CHRONIQUES PHILOSOPHIQUES )

    La peur n'évite pas le danger, mais le danger érode la peur. L'idée d'un risque est bien plus effrayante que sa réalisation. J'ai le temps de penser à ce qui peut m'arriver tant que rien ne se passe. La peur prend ses quartiers dans cette attente, elle...

  • Le secret préserve l'amour

    26 juillet 2014 ( #CHRONIQUES PHILOSOPHIQUES )

    Un sentiment d'étrangeté est le signe d'un amour qui s'épuise, d'une relation aimante qui se perd. Le nombre des années ne suffit plus. Celle où celui que je connais le plus, est devenu pour moi un étranger. Certes, je peux prédire la plupart de ses gestes,...

  • Quand l'expérience mène à la bêtise

    24 juillet 2014 ( #CHRONIQUES PHILOSOPHIQUES )

    Rien de ce que nous recevons du monde n'est gratuit totalement puisqu'en chaque chose, il faut que nous mettions notre grain de sel. Dans chaque représentation du réel, notre histoire rencontre le monde, nos expériences se projetant sur chaque chose,...

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 > >>